Les Recyclowns

Spectacle déambulatoire burlesque

De et par (en alternance) : Julia Bellet, Julie Font et Noémie Lefebvre
Regard extérieur : Christine Rossignol
 
Vidéo : Jeanne Robert

 

Tout public (à partir de 7 ans)

Durée : par sessions de 1h30 à 2 h (possibilité de plusieurs sessions dans la même journée)

« Public qui rit… à moitié dans le tri! Prenant le contre pied des longs discours sur l’importance du recyclage, ces 2 « hôtesses de tri » ont préféré aux plaquettes chic les démonstrations choc! »

Décines Magazine, déc 13

« C’était une leçon plutôt loufoque, ou quand la pédagogie devient foutraque, quand l’écologie est dépolluée à coups d’éclats de rire »

Le journal de Saone et Loire, avril 14

Synopsis

 

 

Deux hôtesses de tri ont été recrutées récemment pour faire de la sensibilisation au recyclage et à la gestion des déchets ménagers. Très (trop?) motivées par leur nouvelle mission, ces ambassadrices du tri loufoques et décalées ont créé leurs propres outils pédagogiques afin de toucher au mieux le public : chansons, poèmes, chorégraphies, tragédies grecques, etc…. Elles ne veulent pas être didactiques ni moralistatrices. Elles ont bidouillé elles-mêmes leurs tailleurs d’hôtesse, pour être repérables de loin, avec des vieux habits déjà portés, recoupés, repeints, bref recyclés ! C’est avec enthousiasme que ce duo clownesque diffuse un savoir souvent bancal.

Télécharger le Dossier Spectacle

Regarder les Articles de presse

Les partis pris

Duo burlesque

Le spectacle raconte avant tout deux personnages qui pour la première fois sortent de leur cuisine pour aller à la rencontre des gens. Au travers de leur mission de sensibilisation, elles disent leur amour de la vie, de l’art et des pingouins. Dans sensibiliser, il y a « sensible », et c’est justement ce qu’elles sont… Sensibles, naïves, enthousiastes, convaincues, émotives… Adjectifs qui définissent au mieux notre vision du clown, personnage ancré dans le présent, ludique et fantaisiste, qui nous rappelle ce que c’est qu’être vivant, être humain, être libre de ressentir et d’exprimer. Parce qu’il est impossible pour ces deux personnages de tout prévoir, les failles apparaissent, les rendant plus humaines, touchantes et drôles.

Déambulation et théâtre de proximité

Sous le prétexte de l’environnement, ce qui nous guide, c’est l’exploration de la rue, les jeux qui se créent en complicité avec les passants, les habitants, les utilisateurs… Bref les gens ! Le public ne va pas au spectacle, ce sont les hôtesses qui s’invitent dans l’espace public : on les croise au hasard d’une rue, au détour d’un stand, à côté d’une poubelle… On les voit de loin, on s’arrête, on s’approche. Il n’y a pas de point de rendez-vous, pas de circuit défini. Le spectacle se crée sur place au fil des rencontres et des situations développées entre moments de vie improvisés et saynètes écrites. C’est un jeu sensible, ludique. Ce spectacle est une forme tout terrain qui s’adapte à chaque situation rencontrée, donc à chaque espace de jeu.

Dans les établissements scolaires (Lycées, collèges), les comédiennes vont à la rencontre des élèves directement dans les salles de classe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lieux d’intervention